Le Marché du Vieux-Port, d’hier à aujourd’hui…

C’est en 1640, à la place Royale au début de la colonie, que la première «Place du marché» vu le jour. En ce temps, on y trouvait déjà un éventail de produits (bois, blé, légumes, herbages, volailles, beurre, œufs…) qui suscitaient la convoitise des vendeurs, paysans, pêcheurs et marchands de l’époque.

Les Marchés publics ont forgé notre histoire; sous le Régime français, les marchés de la basse ville, de la haute ville et des faubourgs ont animé la vie urbaine de façon importante. Dès 1805, les halles de la place Royale abritent huit étals de boucher. En 1841, c’est au tour du quai St-André d’accueillir des halles de poissons.

L’ouverture du marché Montcalm marque son temps en 1878 avec ses 26 étals de viandes et 20 étals pour les légumes, les fruits et diverses denrées. Il desservira la population de Québec jusqu’en 1929.

Dans les années 1900, quatre marchés importants ont laissé une empreinte culturelle significative dans la ville de Québec, notamment par la création en 1938 du Syndicat des Horticulteurs de Québec. À cette époque, le marché occupe le site du Marché St-Roch. À travers les années, différentes circonstances liées au développement de la ville de Québec ont amené le collectif d’entreprises à se relocaliser aux Halles de la Gare du Palais, pour ensuite occuper le site du Parc Victoria.

C’est en 1987 que le Syndicat des Horticulteurs de Québec se restructure pour former La Coopérative des Horticulteurs de Québec et se déplace sur le site actuel du Marché du Vieux-Port de Québec. À l’origine occupé sur une base saisonnière, le Marché amorce un tournant en 1997 en élargissant graduellement ses opérations sur une base annuelle.

Dès 1999, nous assistons à la naissance du tout premier Marché de Noël à Québec, évènement dont la notoriété aujourd’hui est bien connue des gens du milieu et de la clientèle. Le Marché s’est doté en 2005 d’une offre permanente dans l’aile nord-ouest en y établissant des entreprises de transformation agro-alimentaire et un concept d’épicerie fine. En 2008, la Coopérative souligne son 70e anniversaire depuis sa fondation en même temps que l’engouement des fêtes du 400e de la Ville de Québec.

À travers les époques, les Marchés Publics ont continué de nous surprendre par leur grande capacité d’adaptation aux nouvelles tendances agroalimentaires et leur sens de l’innovation!


Facebook Twitter YouTube
Tenez-vous au courant en recevant notre infolettre mensuelle !